Stop Linky Finistère Le Blog

Stop  Linky  Finistère   Le Blog

Bretagne. Compteurs Linky?: ces maires qui se défendent au tribunal

16508160_1396473420377033_3501301100718556274_n (1).jpg

Bretagne. Compteurs Linky : ces maires qui se défendent au tribunal

http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/bretagne-compteurs-linky-ces-maires-qui-se-defendent-au-tribunal-4776121

Ce jeudi matin trois requêtes déposées par Enedis à l’encontre des communes de Plouguerneau et Cast (Finistère) et Lanvallay (Côtes-d’Armor) étaient examinées. Au cœur du conflit, la pose des compteurs Linky. Deux maires ont témoigné des réticences de leurs administrés. Le rapporteur public a demandé l’annulation des décisions municipales visant à obtenir un moratoire sur la pose de ces compteurs controversés.

La salle d’audience était quasi pleine jeudi matin. Le Tribunal administratif de Rennes avait à examiner la requête d’Enedis contre trois communes de la région qui ont fait le choix de ne pas accepter les nouveaux compteurs Linky en l’état.

« Respecter le choix des usagers »

« Nous recevons tous les jours des administrés qui sont sceptiques et qui ne veulent pas du nouveau compteur. En tant que maire, je dis qu’il faut respecter ce choix », explique Yannick Robin, le maire de Plouguerneau dans le Finistère.

Il explique avoir reçu plus de 550 courriers en ce sens. Il a lui même écrit à Enedis pour refuser, pour l’instant, les compteurs sur sa commune. « C’est le principe de précaution : le rapport de l’Anses n’apporte pas de conclusion sur l’éventuelle nocivité des ondes électromagnétiques » poursuit l’édile.

Délibération au conseil municipal

Son homologue de Lanvallay (Côtes-d’Armor) avait, lui, soumis une délibération à son conseil en présence de représentants d’Enedis. « Nous avons demandé un moratoire. Des questions ont été listées et transmises à Enedis, nous n’avons toujours pas de réponses », rappelle Bruno Ricard

Des inquiétudes

Durant les échanges, chacun a raconté ce qu’ils disent vivre dans leurs communes. « Les habitants nous racontent les coups de fil qu’ils reçoivent pour changer de compteur. Les plus âgés sont perdus et paniquent quand ils entendent qu’ils vont avoir une pénalité jamais appliquée » relatent les élus.

Ils pointent aussi la différence de traitement entre les foyers qui ont un compteur à l’intérieur du domicile et les autres à l’intérieur. « Enedis ou les prestataires ne s’embarrassent pas de formalités pour changer ceux qui sont accessibles ».

« Est-ce le rôle de l’Etat ? »

 

Sur le fond, si les deux élus expliquent avoir été bien informés sur le compteur en lui-même, ils déplorent « ne rien savoir des effets sur la santé et l’environnement »« Nous avons été largement informés du boîtier en lui-même mais pas des possibles effets des ondes dans le circuit. Est-ce à l’État de décider ce qui est bon pour nous ? » s’interroge Yannick Robin.



04/02/2017
0 Poster un commentaire